Corporate Policy

Politique de suivi et d'évaluation des compacts et des programmes seuils

View as PDF

Footnotes
  • 1. Voir la loi Millenium Challenge Act de 2003, telle que modifiée, articles 609 et 613.
  • 2. Les secteurs communs sont : l’agriculture, le foncier, l’énergie, les transports, l’éducation, l’eau et l’assainissement.
  • 3. La série « Des principes à la pratique » et d’autres exemples sont disponibles sur le site Web de la MCC.
  • 4. Voir, par exemple, les Principes du DAC pour l’évaluation de l’aide au développement, Association américaine d’évaluation et principes de la Déclaration de Paris
  • 5. Le résumé de S&E du compact est décrit à l’annexe IV.
  • 6. Le budget de l’évaluation peut être inclus dans la présentation globale du budget dans le plan de S&E plutôt que dans une section séparée.
  • 7. Certains de ces critères sont tirés du Performance Monitoring and Evaluation TIPS de l’USAID, 1996, numéro 6 et de l’USAID ADS 203, version 9-1-2008.
  • 8. Les données utilisées pour mesurer ces indicateurs doivent satisfaire les normes suivantes[[Ces définitions sont tirées de USAID ADS 203, version 9-1-2008.
  • 9. Dans la mesure du possible, la désignation des coûts de suivi et d’évaluation post-compact devrait également être faite dans le plan de suivi et d’évaluation du compact, ce qui permettrait à la MCC et au pays partenaire d’affecter des ressources budgétaires aux activités de suivi et d’évaluation post-compact.
  • 10. Un projet peut faire l’objet de plusieurs évaluations d’activités et/ou de sous-activités différentes. Dans la mesure du possible, les évaluations doivent porter sur les résultats de chaque activité ou sous-activité d’un projet.
  • 11. Cette définition a été adaptée de la politique d’évaluation de l’USAID à partir de janvier 2011.
  • 12. Cette définition a été adaptée de la politique d’évaluation de l’USAID à partir de janvier 2011.
  • 13. Certaines évaluations ne recueillent pas de données de référence. Pour ces évaluations, le cabinet d’évaluation doit s’assurer que le rapport de conception de l’évaluation valide la conception de l’évaluation à l’aide des données disponibles sur les tendances et d’autres sources pour justifier la décision d’utiliser uniquement les données finales.
  • 14. Dans le cas où l’évaluation nécessite un rapport provisoire, le responsable du S&E de la MCC suivra le même processus que pour un rapport d’évaluation provisoire.
  • 15. En date de la présente politique, le résumé de S&E du compact figure à l’annexe III du compact.
  • 16. Si une cible finale ne peut pas être définie au moment de la signature du contrat, le résumé de S&E du contrat doit inclure un engagement contraignant du pays à définir cet objectif dans un délai raisonnable.
  • 17. Ceci s’applique aux indicateurs ajoutés à tout plan de S&E (y compris le plan de S&E initial), qui n’ont pas été inclus dans le résumé de S&E du compact.
  • 18. Un facteur exogène est un facteur autonome qui est extérieur au contrôle de la MCC et du pays. Les catastrophes naturelles et les troubles politiques en sont des exemples.
  • 19. Les modifications du champ d’action englobent la sélection des projets financés par un mécanisme de subvention, ce qui exige de préciser l’analyse des bénéficiaires.